Web Média
Métropoles - Régions
France - Monde

Flash Info Alerte Actu

Les soignants dans les rues de Bordeaux : ” Ce Ségur de la Santé est une mascarade ! “

Les personnels soignants manifestent dans Bordeaux, passant ici devant l'hôpital Saint-André - Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu
Les personnels soignants manifestent dans Bordeaux, passant ici devant l'hôpital Saint-André - Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu

Environ 3 500 manifestants s’étaient rassemblés dans les rues du centre ville de Bordeaux ce mardi de grève nationale du secteur santé, à l’appel des syndicats CGT, FO, Sud et UNSA Santé. Cette dénonciation de la destruction des services publics, des gels de salaires, des fermetures de lits, du manque de moyens matériels et de personnels, et de la mauvaise gestion de la crise sanitaire du Coronavirus est un prolongement d’un ras-le-bol de 30 ans demanques de moyens et de considération.

Partie de la place Sainte-Eulalie face à l’hôpital Saint-André vers 11h45 jusqu’au Grand Théâtre à 13h30, elle est passée par la rue de Belleville pour symboliquement faire un petit arrêt devant l’ARS Nouvelle-Aquitaine, malgré la taille de la rue (relativement exceptionnel pour une manifestation).

Pour Gilbert Mouden, délégué syndical Sud Santé-Social pour le CHU de Bordeaux et infirmier-anesthésiste au SAMU 33, l’Etat pêche par manque d’anticipation sur cette gestion de crise sanitaire : “ Ca fait déjà plus d’un an et même bien avant qu’on alerte sur la situation hospitalière et le

Les personnels soignants manifestent dans les rues de Bordeaux - Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu
Les personnels soignants manifestent dans les rues de Bordeaux – Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu

manque de lits, de rémunération, de considération, et sont arrivées là-dessus la crise du Covid19 qui ont montré les insuffisances hospitalières, et pourtant on est restés professionnels, on a fait le job “, tout en englobant dans les difficultés assumées mais bien combattues par les autres personnels autour des soignants. Et dénonçant le Ségur de la Santé comme une ” mascarade “, ainsi que les intentions du président de la République du ” Jour d’après ” : “ Soit il sera pareil, soit il sera pire parce qu‘il n’y a rien dedans les négociations de ce Ségur de la Santé. Ils sont arrivés avec une feuille blanche, sans moyens et budget proposés, donc on en attend rien, et au niveau du syndicat Sud Santé-Sociaux, on a quitté la table “. Tout comme le délai des 1ers résultats de la Commission parlementaire en cours : ” Ils veulent faire traîner les choses parce que l’été arrive ! On va commencer à oublier les hospitaliers... On a bien vu dimanche soir dans le discours du président que, malgré toutes les éloges qu’il nous avait faîtes, il y a déjà un écart ! Que des ministres s’impliquent vraiment dans ce Ségur et qu’on arrête de faire des visioconférences à 40 ou 50 “, voilà une conclusion de revendication d’ores et déjà sur la méthode.

David Vincent, Secrétaire départemental FO Santé pour la Gironde, : “ le système de santé a tenu grâce aux soignants, au personnel hospitalier et à tous les professionnels autour qui sont intervenus dans les

Les personnels soignants devant l'ARS Nouvelle-Aquitaine - Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu
Les personnels soignants devant l’ARS Nouvelle-Aquitaine – Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu

Ehpad, dans le privé, le public, ce sont les personnels qui ont fait la différence, mais il y a une gestion catastrophique de tout le matériel de protection “, revenant aujourd’hui sur toutes les revendications déjà réclamées avant l’épidémie du Covid-19. ” D’ailleurs, tout vérifie leur nécessité (ndlr : de ces revendications) car on est passés proche de la catastrophe (…) donc il faut plus de moyens, plus de prévention, bien traiter notre système de santé, les personnels hospitaliers entre autres et les rémunérer convenablement, avec des augmentations de salaires conséquentes, et arrêter les mesures de fermeture de lits, et toutes les mesures d’austérité qui encourent depuis près de 30 ans “. Pointant aussi du doigt la politique de production nationale des matériels de protection médicale. “ Maintenant, on veut du concret, il est temps de changer de politiques ” assène t-il. 

On est bien là pour leur montrer qu’on ne lâchera rien ” concluent à l’unisson ces 2 porte-voix de la manifestation. La colère monte, les urgences se font sentir.

 

Partagez cet article dans votre réseau social préféré !

Dans la même veine, vous pourriez aimer aussi

Votre article précédemment lu et à lire en suivant

L'actu en vidéos en France​

Contenu sponsorisé

L'actu économique avec " Les Echos "

L'actu sports avec " L'Equipe "

L'actu en vidéos dans le Monde

France Outre-Mer : " TV5 Monde "
Etats-Unis : " CNN "

Derniers Articles de Web Actu

Plan canicule 2020 / CHU de Bordeaux : le professeur Nathalie Salles et le professeur Philippe Morlat, entourés des cadres de santé de l'Ehpad " Jardins de l'Alouette " dans l'enceinte de l'hôpital Xavier Arnozan de Pessac - Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu (www.webactu.fr)

Plan canicule 2020 : le CHU de Bordeaux prêt à faire face aux doubles risques avec le Covid-19

La difficulté du moment pour le CHU de Bordeaux, ses différents établissements et personnels, c’est de conjuguer au mieux et au plus sécure pour les tous les patients et la population les risques sanitaires dus à la canicule et ceux dus au Covid-19. Particulièrement dans les Ehpad, où se trouvent les personnes les plus vulnérables face à l’éventuel épisode imminent de canicule… Les méthodes de prévention et de réaction ont été mises au point et des travaux entrepris.

Lire la suite »
[vidéo] Pierre Hurmic officiellement élu maire de Bordeaux : " Beaucoup de dossiers au-dessus de la pile " - Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu (www.webactu.fr)

[vidéo] Pierre Hurmic officiellement élu maire de Bordeaux : ” Beaucoup de dossiers au-dessus de la pile “

Prévue à 10h dans l’auditorium de Bordeaux, l’investiture du nouveau maire de Bordeaux Pierre Hurmic s’est déroulée vendredi dans un climat serein, bien que légèrement chahuté par des sympathisants de Philippe Poutou et ce même candidat, futur Conseiller municipal apparemment désormais bien décidé à donner de la voix pour défendre le monde du travail et des défavorisés.

Lire la suite »
La Région Nouvelle-Aquitaine sélectionne ses candidats aux Olympiades de l'apprentissage - Photo © Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

La Région Nouvelle-Aquitaine sélectionne ses candidats aux Olympiades des Métiers

La 2ème étape des sélections régionales des 46èmes Olympiades des Métiers vont bientôt s’achever. Le président de la Région Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset n’a pas manqué le rendez-vous, en assistant mardi dernier à 3 épreuves : l’épreuve Technologie de l’automobile au CFA CM33, l’épreuve Boulangerie à l’INSAV (Institut des Saveurs), ainsi qu’aux notations et à la remise des médailles pour l’épreuve Mode et création au lycée Toulouse Lautrec. Les lauréats seront désignés le 25 juillet prochain 2020.

Lire la suite »
Devant les affiches de recommandations de l'été de l'ARS, et autour de Michel Laforcade, directeur général de l'ARS Nouvelle-Aquitaine : Daniel Abaléa, directeur général de la MSA Gironde à gauche et docteur Pierre Parneix, médecin de santé publique et d’hygiène hospitalière au CHU de Bordeaux à droite - Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu (www.webactu.fr)

Bilan et mise en garde pour un bon été en Nouvelle-Aquitaine par l’ARS

L’ARS Nouvelle-Aquitaine a dressé hier un bilan sur l’activité face au Coronavirus pendant cette crise et promulgué les conseils et recommandations pour passer un bon été. Si le bilan reste une formalité, le respect des gestes barrières et le port du masque sont, quant à eux, plutôt des nécessités vitales qui ont tendance à s’effacer avec la vie estivale et ses circonstances. Pourtant, le virus est toujours là.

Lire la suite »
Pierre Hurmic : sur le chemin de " l'interdiction de la voiture " en centre ville de Bordeaux - Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu (www.webactu.fr)

Pierre Hurmic : sur le chemin de ” l’interdiction de la voiture ” en centre ville de Bordeaux

Le nouveau maire Pierre Hurmic a plusieurs ambitions écologiques pour Bordeaux. Et notamment concernant la circulation automobile : ” Dans les aménagements urbains, 70% de la voirie est consacrée à la voiture, or elle représente 29% des déplacements dans Bordeaux “, explique le nouvel élu d’Europe Ecologie-Les Verts au journal 20 Minutes. Il sera officiellement élu vendredi, à 10h, lors de la séance extraordinaire du Conseil municipal, qui se déroulera à l’auditorium de Bordeaux.

Lire la suite »
Emmanuelle Ajon, vice-présidente en charge de la petite enfance, l'héroine de la majorité départementale du jour, avec la mairie de Bordeaux gagnée aux cotés de Pierre Hurmic - Photo @ Stéphan Foltier pour Web Actu (www.webactu.fr)

Vote du budget : le Département de la Gironde veut réaffecter les 32 millions du Pacte de Cahors au coût de la crise du Covid-19

Outre les bons résultats pour la Gauche dans la métropole de Bordeaux ainsi qu’en Gironde, le président Jean-Luc Gleyze a abordé un sujet prioritaire soumis aux décisions de l’Assemblée départementale girondine  lundi 29 juin : réaffecter les résultats excédentaires dits « Pacte de Cahors » aux dépenses effectuées dans le cadre de la crise sanitaire, comme « dépenses imprévues ».

Lire la suite »
Pierre Hurmic, élu maire de Bordeaux (46,8 %), ses colistiers et sympathisants : " Bordeaux ! Ecolo ! " - Photo © Stéphan Foltier pour Web Actu (www.webactu.fr)

Pierre Hurmic, élu maire de Bordeaux (46,8 %), ses colistiers et sympathisants : ” Bordeaux ! Ecolo ! “

La vague verte est passée par Lyon, Marseille, Strasbourg et Bordeaux parmi les grandes villes de France. Grégory Doucet (EELV) détrônant Gérard Collomb grâce à 52,6% des voix à Lyon, la socialiste Michèle Rubirola gagne avec 38,6% contre Martine Vassal (LR) à Marseille, Jeanne Barsghian (EELV) l’emporte avec 42,5 % face à son adversaire LREM à Strasbourg, et Pierre Hurmic (EELV) remplace le dauphin d’Alain Juppé Nicolas Florian (LR) avec 46,8 % à Bordeaux.

Lire la suite »

1 233 emplois vont être supprimés en France par Nokia

Ce plan social représente plus d’un tiers de ses salariés. Le groupe finlandais, qui a racheté le français Alcatel Lucent en 2016, avait alors pris des engagements sur l’emploi, et notamment de ne pas licencier jusqu’en juin 2020. Il s’agit du 4ème plan social en 4 ans, les 3 autres ayant supprimé 1 200 emplois.

Lire la suite »

Région Nouvelle-Aquitaine : des aides au tourisme face à la crise

3 millions d’€ sous forme de Chéques-Vacances ont été votées lundi dernier par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, réuni en Commission permanente en faveur de structures touristiques. Des efforts bienvenus pour accompagner le redémarrage des activités et aider les professionnels de ce secteur touché par la crise liée au Covid-19.

Lire la suite »